Retour

Terres arctiques

L’histoire des métaux

Lorsqu’ils furent apportés en Amérique du Nord par les Européens qui désiraient en faire le troc, les objets métalliques exercèrent une véritable fascination sur les peuples inuits et amérindiens. Jamais auparavant ils n’avaient imaginé qu’il fût possible de faire fondre les minéraux afin de les transformer et de les modeler à leur guise. Jusque-là, ils s’étaient contentés de tailler ou de broyer la pierre et les extraits de météorites.

Pourtant, pendant que les Inuits évoluaient au rythme de l’Arctique, l’histoire de la métallurgie poursuivait son expansion en Europe et en Asie. Dans les premiers temps, les métaux étaient taillés ou martelés à froid. Plus tard, on découvrit que le feu permettait de façonner plus efficacement certaines matières et même d’en transformer la composition. Ainsi, les premiers forgerons créèrent des outils et des objets décoratifs d’une qualité impressionnante pour les moyens de l’époque.

Dans l’ensemble des Amériques, pendant que les autres peuples voyaient défiler les âges de pierre, de cuivre, de bronze et de fer, on utilisait encore la roche comme principal matériau de fabrication. Bien que certains métaux fussent découverts au fil du temps, les habitants du Nouveau Monde ne jugèrent pas utile de troquer leurs outils de pierre pour des objets en métal.

Toutefois, des civilisations habitant près de l’équateur, en Amérique, découvrirent un métal d’un éclat particulier, l’or, auquel ils vouèrent un véritable culte. Ayant acquis d’une façon encore inexpliquée de complexes techniques pour travailler le précieux matériau, les Aztèques, les Mayas et les Incas créèrent de grandes merveilles artistiques. Riches et florissantes, les civilisations précolombiennes virent le fruit de leurs efforts saccagé et pillé par les envahisseurs espagnols, au cours du XVIe siècle, avant de s’effondrer carrément.

Encore aujourd’hui, on ne sait comment les civilisations aztèque, maya et inca purent acquérir de telles connaissances métallurgiques, puisqu’elles n’étaient pas en contact avec les habitants de l’Ancien Monde, qui, au même moment, développaient leurs propres techniques de travail des métaux. On peut toutefois affirmer que la métallurgie apparut en Amérique pour la première fois à Chavin de Huantar, au Pérou, il y a près de 3 000 ans.