Retour

Terres arctiques

La course pour le pôle

Ce n’est plus un secret désormais : le sous-sol arctique recèle de grandes richesses, du pétrole au gaz naturel, en passant par l’or et les diamants. Chaque nation dont les frontières touchent le Grand Nord tient à obtenir sa part du gâteau.

Voilà pourquoi la Russie, la Norvège, le Danemark, les États-Unis et, enfin, le Canada ont entrepris depuis quelques années de définir les limites de leur plaque continentale, cette partie de leur territoire immergée sous l’eau, afin de pouvoir revendiquer l’exploitation des ressources naturelles qui s’y cachent.