Retour

Terres arctiques

Le premier à partir

Le majestueux ours polaire est aujourd’hui devenu le triste symbole de l’effet néfaste des changements climatiques dans l’Arctique. Selon les chercheurs, le nombre d’ours polaires dans les environs de Churchill décline et les bêtes perdent du poids.

Bref, le noble animal ne se porte pas bien. Les habitants d’Arviat, petit village inuit situé à quelques centaines de kilomètres au nord de Churchill, ne tiennent pourtant pas le même discours. Pour eux, les ours polaires n’ont jamais été plus nombreux et semblent être en pleine forme. Qui dit vrai ?

emission7_photo1 emission7_photo2 emission7_photo3 emission7_photo4 emission7_photo5 emission7_photo6 emission7_photo7 emission7_photo8